Expozine

            Hier soir j’ai appris que je serais finalement à Expozine cette année. C’était la première fois que j’essayais d’y aller comme exposante et non comme cliente et vu l’approche de la date, nous pensions que la réponse serait négative pour cette année, mais vu le nombre de demandes qu’ils reçoivent à chaque année, je pense que la réponse tardive s’explique tout simplement par le fait qu’ils n’avaient pas fini d’éplucher les demandes…  

            Heureusement pour moi, j’avais imprimé beaucoup de copies cet été, alors je n’aurai pas à trop en faire plus pour être prête pour samedi. Ce sont d’autres tâches et un autre événement qui s’ajoutent, oui, mais c’est une très bonne nouvelle et je trouverai l’énergie puisque j’avais vraiment envie d’y aller et que mes projets sont importants pour moi. J’aurai principalement mes trois zines, et quelques sérigraphies, mais je vais fouiller dans mes trucs pour voir si je ne pourrais pas offrir plus. Je pense à quelques choses. Il y a un autre volet l’été aussi maintenant, si j’ai bien compris. Donc peut-être que j’aurai alors plus de nouveaux trucs à proposer. Ça devrait puisque je dispose maintenant d’installations plus grandes et efficaces que mon plancher et ma table de cuisine parce que je suis membre de L’imprimerie. 

            Je vais partager ma table avec Philippe Dor qui fait la bd Les gens. Vous pouvez la trouver ici : 

https://www.instagram.com/bdlesgens/ ou ici : www.facebook.com/bdlesgens

J’aime beaucoup ce qu’il fait et je vous encourage à le suivre si vous ne le faites pas déjà. Nous ne nous connaissons que par Instagram et par amie commune, alors j’ai très hâte de le voir en personne et de pouvoir discuter de vive voix. Je pense que ce sera un moment excitant et enthousiasmant, à la fois pour la rencontre et pour Expozine. Ça faisait plusieurs années que j’avais envie d’y aller et je n’osais pas trop. Je considérais que je n’avais pas assez de choses à proposer. Mon expérience de l’été dernier avec L’Imprimerie et la Grande Fabrique m’a aidée à passer par-dessus ma gêne et à mieux cerner ce que je devais travailler pour être plus à l’aise avec les personnes à qui je propose mon travail. 

            Ça me dit que j’ai changé. Je commence à être vraiment loin de cette femme qui avait littéralement des malaises physiques à l’idée de tracer une seule ligne de dessin toute seule chez elle assise à la table de cuisine et qui craignait incroyablement de montrer son travail à qui que ce soit. Je ne suis plus non plus cette femme qui s’écroule au moindre commentaire négatif et, dans la majorité des cas, extrêmement mal informé. J’ai développé une certaine férocité dans la défense de mes choix et de mon travail et j’en suis très heureuse et fière.

            Ma décision de délaisser les relations amoureuses, ainsi que toute relation qui en est une où je vis du dénigrement m’a permis, ces dernières semaines et me permettra, je le décide et prends acte en ce sens, de faire avancer incroyablement mon travail durant l’année 2023. J’ai très hâte d’avoir un peu plus de temps. C’est ça que j’ai compris cette année : je dois me protéger plus. À la fois mon intégrité psychique, ma santé mentale, mon travail et mon temps. Dans les relations que j’ai vécues, peu importe leur nature, les hommes cherchaient majoritairement à prendre toute la place, dénigraient mon travail peu importe ce dont eux-mêmes étaient capables et étaient toujours la source de plus de problèmes que de bienfaits, puisque la plupart voulaient une histoire où je leur donne et eux m’utilisent, que ce soit de façon consciente et délibérée ou pas. C’est pour ça que c’est super important pour moi, si un jour je suis à nouveau en relation, d’être avec une personne très respectueuse, qui a sa vie et ses projets et qui est consciente d’où elle en est et de ce qui se passe en elle. Sinon elles me détruisent, les relations avec vous et vos affaires pas réglées, messieurs. Ma personne et mes projets ne vous sont pas inférieurs de quelque façon que ce soit. Je n’ai pas à m’effacer ni m’écraser pour vous. Je n’ai pas à me laisser utiliser non plus. Mon temps, ma vie et ma personne sont précieux.

            Je comprends que j’ai un peu déçu les personnes qui aiment mes bandes dessinées ces deux dernières années. Cette partie de ma pratique a un peu été mise sur la glace afin de commencer le baccalauréat an arts visuels et médiatiques et de faire avancer d’autres parties de ma vie. Je vais continuer, c’est sûr. J’aime trop ça pour avoir arrêté pour toujours. C’est simplement que ça prend du temps organiser sa vie pour qu’elle soit vraiment comme on la désire. C’est difficile de travailler à temps plein, d’être aux études, d’avoir deux chiens, de faire tout ce qu’il y a à faire dans la vie quotidienne, de prendre soin de sa santé et de ses amis et de maintenir une pratique artistique. Le faire d’être plus sauvage et terrible dans la protection de mon temps, de mon énergie, de ma santé et de mes émotions devrait m’aider à mieux avancer. 

            Voici les infos si vous voulez passer me voir à Expozine ce samedi 19 novembre. Je devrais être présente de 11h à 15h, je crois. M’absenter plus longtemps en ayant un chiot ne serait pas très responsable… puisqu’elle est très importante pour moi. Mon identité n’est pas secrète, non, même si j’écris ici sous un pseudonyme. Ça fait longtemps que j’assume publiquement que c’est moi qui écris ce blogue et ces bandes dessinées, donc ne vous inquiétez pas à ce sujet. Vous trouverez l’adresse du lieu où se tient Expozine sur le site ici : https://expozine.ca

Je vous encourage à porter le masque puisque c’est toujours plein à craquer… 

À plus! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s