Ce dont j’ai besoin (Partie 3)

            J’ai besoin d’une personne qui ne pense pas que c’est une bonne idée de me punir, surtout de le faire après qu’elle m’a blessée. J’ai recroisé F dernièrement et il m’a fait une face d’air bête et m’a jeté un genre de regard de tueur en passant en voiture. Je pensais qu’au pire il m’ignorerait. Ça m’a donc surprise un peu. Il me semble qu’il inverse un peu beaucoup les rôles et les responsabilités dans son comportement. On peut assumer qu’il n’est pas indifférent à la situation, sinon il ne prendrait pas la peine de me faire un visage avec un air plus bête que d’habitude. S’il n’aime pas le dénouement de la situation, ma question est : Pourquoi l’empire-t-il? S’il était en face de moi, au lieu de passer en voiture, je pense que je lui poserais la question que mon psy me posait quand j’avais des comportements contreproductifs dans certaines situations. J’en ai moins. J’ai travaillé fort à m’enlever de la tête les réactions mesquines que la société nous suggère d’avoir quand nous sommes blessés. Cette question est bonne pour tout le monde. Pas juste pour moi ni pour lui. Pour tout le monde. La question est : Quel résultat espères-tu obtenir en choisissant ce comportement?

            C’est une très bonne question. Quelle issue en attend-il et pourquoi le fait-il? Est-ce que c’est pour me punir? Me punir de quoi? De ne pas avoir voulu rester dans une situation où j’avais été déjà blessée et où je risquais de l’être encore tenant compte de la confusion dans sa situation personnelle? Il me semble que c’est plutôt normal de ma part de vouloir m’éloigner d’une situation qui me fait mal. Ce serait un signe que je ne vais pas bien et que je ne m’aime pas de rester dedans. Est-ce qu’il veut me punir de ne pas lui avoir parlé? Si j’avais eu un moyen de le faire sans être constamment devant un groupe de personnes, je l’aurais fait dès le lendemain, en fait, parce que je suis comme ça. Je ne laisse pas les situations traîner. Est-ce qu’il aimerait vraiment ça, lui, que je l’aie blessé et qu’après il n’ait aucun moyen de me rejoindre et que quand il me croise je suis toujours avec une ou plusieurs personnes et que je lui imposerais donc alors de dépasser sa blessure et de se montrer vulnérable devant plusieurs personnes? Je n’ai pas l’impression, non. Est-ce qu’il est vraiment incapable de s’éloigner une minute de son groupe pour dire qu’il aimerait qu’on parle de ce qu’il s’est passé et prenne mon numéro pour qu’on convienne d’un moment? Ou de me faire signe par la fenêtre pour que je descende le voir, au pire du pire? Est-ce qu’il veut me punir d’avoir parlé de la situation sur mon blogue? Est-ce que j’étais supposée tomber en mort cérébrale en attendant d’avoir un jour ou l’autre la possibilité de lui parler et garder tout pour moi et ne pas me poser de questions sur nos comportements respectifs et… en attendant qu’il finisse par être prêt à en parler. Je n’ai donné aucune indication à personne de qui il est. Tout le monde sait juste qu’il habite à quelque part pas loin de chez moi… comme vraiment beaucoup d’hommes. La plupart des gens qui lisent ce blogue ne savent pas non plus qui je suis alors… Ce n’est pas comme si je cherchais à lui nuire en le dénigrant publiquement. Il a choisi de ne pas régler la situation. Pourquoi est-ce que je suis celle qui se fait regarder de travers? 

            Est-ce qu’il cherche à me faire mal? À me faire sentir inférieure ou comme de la merde avec sa face de mépris? Est-ce que vivre une crise de stress post-traumatique paralysante de plus qu’un mois et être blessée ce n’est pas encore assez? Pourquoi est-ce qu’il faudrait en rajouter par-dessus? Je suis allée dans cette situation en étant honnête, sincère, transparente et curieuse. Il me semble que c’est une attitude gentille et bienveillante. J’étais réellement libre et je voulais réellement le connaître. Ce n’était pas vraiment son cas. Pourquoi c’est moi qui devrais souffrir encore plus, me faire bouder, me faire mépriser? Je souffre encore. Ça me rend triste. Avant cette soirée et pendant une bonne partie de celle-ci, c’est quelqu’un que je trouvais intéressant et à qui j’aimais parler. Je trouve que c’est du gâchis. Je suis déçue de comment la situation a tourné et des choix qu’il a faits, mais la seule personne capable de faire d’autres choix et de faire que la situation soit moins pire, c’est lui. Ce n’est pourtant pas ce qu’il choisit de faire. Il choisit de chercher à me blesser plus, me faire sentir mal… comme si c’était moi qui avais causé le problème alors que c’est lui qui a voulu commencer quelque chose avant d’être vraiment libre. Est-ce que c’est vraiment si dur, reconnaître qu’on s’est trompé et qu’on a blessé l’autre injustement? C’est pourtant la condition nécessaire pour acquérir plus de maturité et régler des conflits. 

            Je ne veux pas vivre ça. Je ne mérite pas d’être boudée, méprisée, punie par quelqu’un qui m’a déjà énormément blessée. J’ai même écrit à plusieurs reprises que je serais heureuse d’avoir tort ou de relativiser les choses s’il me parlait. Il a choisi de ne pas le faire. Qu’est-ce que je peux vraiment faire de plus? C’est très difficile à comprendre pour moi ce genre de comportement et je ne veux pas le subir dans mes relations. Ni par lui, ni par qui que ce soit. Ça ne m’a pas tant blessée quand je l’ai vu faire ça. Je me suis plutôt posé des questions. Peut-être qu’il cherche à cacher que lui aussi est blessé. Je ne sais pas. Quoi qu’il en soit, faire une face d’air bête à quelqu’un qu’on a blessé, ça n’apporte jamais vraiment rien de positif. Est-ce que c’est par orgueil ou frustration? Par honte? Il y a juste lui qui sait. Tout ce que je sais, c’est que je ne mérite pas ça et que je n’ai pas envie de vivre ça. Ce n’est pas une bonne façon d’arranger les choses avec moi, ni pour lui, ni pour qui que ce soit.

            Bonne journée! 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s