Le ghosting: Encore une folle aventure!

Il y a quelques jours, j’ai vu qu’une personne qui m’avait ghostée sur Instagram il y a plusieurs mois était encore dans ma liste « d’amis » sur la page de mon blogue. Ne voulant pas agir comme elle et lui faire ce qu’elle m’avait fait, je lui ai écrit pour lui dire que ce qu’elle m’avait fait me mettait vraiment mal à l’aide et que je ne méritais pas d’être traitée comme ça et que donc, je préférais l’enlever puisque nous n’étions pas amies. 

Aujourd’hui, j’ai reçu un message extrêmement troublant qui me disait que j’avais agi de façon toxique quand elle avait commenté un de mes textes et après. J’explique : 

J’avais écrit un texte vraiment super important pour moi à la suite des dénonciations de l’automne 2020. Ce texte a été refusé par une maison d’édition à laquelle je l’avais soumis. Un refus, mais un refus où il y avait aussi beaucoup de compliments et une invitation à réécrire. L’explication était qu’ils avaient aimé le texte et la thématique et… mais que ça ne cadrait pas avec le recueil de textes qu’ils préparaient. La petite fantôme a offert de lire mon texte pour trouver les raisons pourquoi le texte avait été refusé. C’est quelqu’un que je ne connaissais pas, mais à qui j’avais un peu parlé durant les dénonciations. 

Elle m’est revenue avec une charge vraiment quand même troublante au sujet de comment mon texte était « divertissant à lire » mais qu’il contenait juste des choses déjà entendues et plein d’autres commentaires super pas délicats (en plus j’étais en train d’attendre un résultat d’examen pour le cancer du sein et elle savait que j’étais dans un état vulnérable) et qui suggéraient qu’elle n’avait peut-être même pas lu ni compris le texte. Aussi, j’allais vraiment à l’encontre des arguments communs sur le sujet donc non, je ne pense pas qu’on ait déjà tellement entendu ce que j’ai à dire à ce sujet. Ça m’étonnerait aussi que les gens aient entendu ma vie 100 000 fois puisqu’elle est pas mal unique et je suis la seule personne à vivre ce que je vis comme je le vis, comme chacun d’entre nous. Il y avait aussi un commentaire comme quoi c’était trop adressé aux autres… Le texte est un monologue… C’est donc pas mal normal qu’il soit adressé aux autres… Enfin… des choses comme ça, pas du tout respectueuses ni vraiment liées à ce que j’avais réellement écrit. Elle a dit aussi que c’était « Juste un texte. » et qu’elle ne comprenait pas ma réaction (à laquelle je viens dans une seconde). 

J’ai envoyé beaucoup de textes dans ma vie et certains ont été acceptés et d’autres refusés, mais jamais personne ne m’avait parlé avec aussi peu de respect de mon travail… surtout quand c’était aussi clair que la personne n’avait rien compris de ce que j’avais fait. C’était comme si pour elle j’avais pondu un tas de marde divertissant… à partir des plus graves expériences de ma vie pour moi… J’exagère un peu, mais quel tact, quand même! Enfin… je me suis fâchée. J’assume. Je pense que c’était parfaitement justifié. Je lui ai répondu durement sur la lecture qu’elle avait faite de mon texte et expliqué pourquoi ça me fâchait. Je ne l’ai pas insultée. Elle prétend que je l’ai supposément attaquée personnellement, mais comme c’est quelqu’un que je ne connais pas, je ne vois pas vraiment comment je pourrais faire ça. J’ai attaqué ce qu’elle m’a dit de mon texte. Pas elle. 

Par la suite, je n’ai plus eu de nouvelles d’elle. J’ai aimé quelques publications ici et là pour ne pas être trop bête, mais je trouvais ce qu’elle avait fait vraiment irrespectueux. À un moment donné, j’ai vu que c’était sa fête. J’ai voulu lui souhaiter bonne fête… Je lui ai écrit un message. Puis, en cherchant son nom dans mes abonnés pour aller lui écrire un deuxième message, j’ai vu qu’elle n’était plus dans mes abonnés. Elle avait arrêté de me suivre sans explication. Là ça m’a blessée j’ai dit que je venais de voir qu’elle ne me suivait plus et que je ne comprenais pas pourquoi mais que c’était son problème à la fin et je n’ai pas réécrit. J’ai arrêté de la suivre aussi, blessée.  

Bon… là aujourd’hui je reçois un courriel qui me dit que j’avais vraiment mal réagi face à ses commentaires sur mon texte et que je l’avais profondément blessée en l’attaquant personnellement (comme si sa lecture était gentille et respectueuse et juste et que je n’avais pas été blessée par celle-ci… Laissez-moi rire.) S’ensuit ensuite une hypothèse selon laquelle mes messages arrivent toujours à des mauvais moments dans sa vie comme si j’essayais de lui nuire encore davantage en étant méchante avec elle… et que ça elle trouve ça toxique. Et elle nomme sa fête et le message d’hier qui disait simplement que son comportement me mettait mal à l’aise et que je préférais l’enlever, chose compréhensible dans les circonstances, il me semble et non un message horriblement cruel qui viserait à la persécuter. D’ailleurs qu’est-ce qu’elle faisait encore là si j’ai un comportement aussi effroyablement toxique? 

Rendu là, pour moi, c’est du délire total. C’est une persécution inventée qui parle d’elle et non de moi. Cette idée que je planifierais de lui écrire quand elle va mal est trop tirée par les cheveux pour moi. Je n’ai aucune idée de ce qu’elle vit, ni de quand elle le vit. Je n’ai aucune idée de ce qui se passe dans sa vie. Je ne sais rien d’elle. Je ne suis même plus intéressée à la connaître depuis qu’elle m’a ghostée. Ça montre assez clairement à quel point elle est imbue d’elle-même. Comment est-ce que je pourrais deviner ça? Suis-je clairvoyante? Je pense que c’est la première fois de ma vie qu’on me dit quelque chose d’aussi déconnecté de la réalité. Aussi, c’est quoi l’idée d’exiger que quelqu’un qui vient d’apprendre qu’on l’a ghosté soit gentil avec nous parce que c’est notre fête? Elle n’a plus 5 ans. Je n’arrive pas à comprendre son raisonnement. En fait, oui, mais il est faux et j’y viendrai. Si tu fais quelque chose de méchant et cruel à quelqu’un, la personne a le droit de te dire que ça lui fait du mal même si c’est ta fête… C’est une convention, que ce soit une journée spéciale… pas une réalité transcendante qui te protège de toute attaque par les gens que tu blesses pendant 24h. Elle s’est aussi permis de rire de mon style de communication en me disant que c’était fou que j’écrive juste au « tu »…. La fille qui m’a fait des remarques complètement irrespectueuses sur mon texte en me disant qu’il était ci et ça, qui a ri de ma réaction alors que j’étais blessée, qui m’a ghostée et qui m’accuse plus ou moins de la persécuter comme si j’avais juste ça à faire surveiller la vie d’une inconnue pour savoir quand lui écrire d’horribles messages (qui ne sont même pas réellement horrible en plus) qui disent que j’ai été blessée d’être ghostée se permet de critiquer mon style de communication? Vraiment? On dirait une mauvaise comédie.       

Elle prétend aussi s’être excusée. C’est un mensonge. Peut-être qu’elle a eu l’intention de s’excuser, mais elle ne l’a jamais fait. Je n’ai absolument jamais reçu un message d’excuses de sa part. Aujourd’hui elle a dit qu’elle s’excusait, mais elle ne l’avait pas fait avant. Je pense que c’est un faux souvenir chez elle. Je pense qu’elle en a parlé avec d’autres qui lui ont dit qu’effectivement ce qu’elle avait fait ne se faisait pas, mais ses regrets et ses excuses ne m’ont jamais été communiqués. Peut-être que c’est à cause de la pandémie… Ce serait correct comme explication, qu’elle ait, « oublié » à cause de la pandémie… mais au moins il faudrait assumer l’oubli au lieu de me mentir comme ça et d’essayer de me faire sentir coupable alors que c’est elle qui est en faute sur toute la ligne. J’admets quand même lui avoir parlé durement parce que pour moi son comportement est inacceptable. Rendu là, je ne pense pas que ce soit une faute de ma part. Je n’ai pas à me laisser dire n’importe quoi sans réagir. Je n’ai pas non plus à toujours avoir une réaction parfaite dans la vie.  

Je trouve ça aberrant ce type de comportement. C’est pourtant super fréquent et c’est souvent la honte qui explique ça… Une personne fait quelque chose de dégoûtant à une autre personne, puis, quand cette personne blessée ne réagit pas parfaitement selon la personne qui a fait la chose dégoûtante, la personne qui a heurté l’autre se permet de lui dire qu’elle est méchante ou que son comportement est toxique… et de surtout faire comme s’il n’y avait absolument rien qu’elle aurait fait qui aurait causé ce comportement. C’est n’importe quoi. C’était la première fois aujourd’hui qu’elle admettait que son comportement avait été inadéquat au moment de la lecture de mon texte… et c’est sorti à la fin de la conversation… pas au début. C’était encore juste une personne qui avait honte de son comportement et qui a essayé de me détruire à la place. Puisque je ne me suis pas laissé faire, je suis la méchante… comme si j’avais à être gentille avec les personnes qui me maltraitent…

Faire du mal à quelqu’un et ensuite lui interdire de réagir de façon liée au mal qui lui a été fait, ça, c’est profondément toxique. Ghoster quelqu’un pour le punir de nous avoir répondu après qu’on lui ait manqué de respect, c’est toxique. Se mettre raisonnablement en colère et critiquer le comportement de la personne qui nous blesse, ce n’est pas toxique. Je suis tannée des personnes qui mentent et qui font de la projection… Je retourne à ma résolution de parler à moins de personnes pour avoir de meilleures relations avec des personnes qui sont conscientes d’elles-mêmes et de ce qu’elles font et qui ne m’inventent pas des crimes imaginaires. C’est plus sain pour moi. La malhonnêteté, ça m’effraie.  

  J’ai fini par la bloquer parce que pour moi c’est clair que si quelqu’un va mal au point d’inventer que je surveille sa vie pour lui envoyer des messages poches à ces moments, c’est clair qu’aucune conversation rationnelle et constructive n’est possible avec elle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s