L’été c’est fait pour créer…

            Ma session en tant que prof tire à sa fin. Ça n’a pas été une session facile, surtout sur le plan humain. Il s’en est passé, des choses… c’est complètement fou. J’avoue être parfois un peu surprise d’être encore debout après tout cela. J’imagine que je dois le voir comme un signe de force, tout en comprenant qu’il est impératif que je prenne soin de moi. Je ne me souviens pas d’en avoir eu autant besoin depuis longtemps. Je fais de mon mieux. Je me connais. Je sais comment améliorer mon état global.

            Ce ne sera pas l’été dont j’avais rêvé. Je donnerai probablement un cours d’été. Bien que j’aime enseigner, j’aurais eu besoin de repos plus que de travail, mais tant qu’à devoir le faire, je vais me concentrer sur le fait que cela m’aidera à payer mes dettes plus rapidement et bien travailler comme d’habitude. Le reste de mon temps sera consacré à mes projets de création et à me préparer à la fort probable arrivée d’un chiot dans les prochains moi. Le chien et moi avions nos vieilles habitudes… Il faut que je me rafraichisse la mémoire au sujet de comment ça s’élève, un chiot. 

            J’ai juste hâte d’avoir le temps de souffler un peu. Les derniers jours m’ont fait beaucoup de mal, en plus de ma double fin de session… mais je ne veux pas me taper trop sur la tête. Ce ne sont pas des choses qu’on peut prévoir malheureusement et je n’ai rien fait de mal. J’ai au contraire fait tout ce que je pouvais… mais je ne peux pas forcer les autres à faire de même… C’est quand même certain que j’aurais préféré que les choses tournent autrement et ne pas être à nouveau inutilement blessée. Je trouverai toujours que cette histoire est du gâchis parce qu’elle aurait pu être très belle, même si oui, je sais qu’il ne faut pas penser comme ça. Je vais aller de l’avant avec ma vie. Puisque c’est toujours dans le travail et dans l’entraînement que je me répare, c’est ce que je ferai.

            Je cours maintenant 11 kilomètres par jour. Ça me fait vraiment du bien, même si c’est encore un peu fatiguant. Au moins, ça me calme et je ne suis pas portée à retourner mon agressivité contre moi. Je m’efforce également de méditer, mais j’avoue ne pas être très disciplinée pour cela. Je n’y arrive pas… Mais un peu de façon instable c’est mieux que rien. Je dois aussi changer tout mon régime alimentaire à cause de mes problèmes avec le glucose… J’ai commencé avant la mort du chien, mais il faut améliorer les choses encore. J’ai besoin de toute la santé et l’énergie possible. Il y a trop de projets que je veux faire et de rêves à concrétiser. 

            J’ai d’abord plusieurs textes à écrire pour des revues. Je veux aussi finalement terminer le roman que je traîne depuis deux ans. Si je veux qu’il m’aide à changer de vie, il faut le finir… Surtout que je n’aurai plus beaucoup de temps l’automne prochain puisque je travaillerai à temps plein et je commencerai le baccalauréat en arts visuels et médiatiques. Donc il faut écrire. J’écris vite. Mon problème est plutôt que je me dis des choses horribles et je finis par m’empêcher d’écrire… Je trouve ça terriblement souffrant, mais je n’arrive à sortir de cette spirale infernale que par période. Je dois trouver comment régler ça. Je dois aussi écrire des textes d’avance pour le blogue… et ne pas les publier immédiatement… 

            Je vais aussi reprendre la bande dessinée. Ça me manque terriblement. De ce côté, mon problème concerne surtout l’espace. Je manque d’espace, mais je ne peux pas déménager et les ateliers sont trop loin et trop chers maintenant… Il faut toujours installer et désinstaller tout et ça me nuit en termes de productivité et de motivation. J’ai trouvé une forme de rangement efficace et dynamique. On verra si ça aide. Chose certaine, je veux continuer. J’ai également un autre type de zine à terminer et des idées pour des gravures et d’autres publications…

            Je veux continuer mes projets de peinture au sujet desquels j’écrirai réellement bientôt, probablement le prochain texte. Je veux continuer la série sur les femmes mortes isolées dans des circonstances violentes, mais j’ai aussi, pour une fois, une idée de série moins sombre. Je verrai ce que ça donne. J’écrirai en tout cas au moins au sujet de ce que j’ai fait à l’université durant les deux dernières sessions. 

            Les derniers mois m’ont confirmé que j’aime énormément la photographie et m’ont fait découvrir que j’adore la vidéo, chose qui m’a surprise. Je pensais que je détesterais ce médium et finalement ça a eu quelque chose de follement excitant. La sérigraphie m’a aussi ouvert de nouvelles possibilités dont je parlerai sous peu. J’ai un projet de sacs et de t-shirts… comme bien des gens, oui… mais aussi d’autres choses à imprimer. J’ai des projets de couture, de tricot, de broderie, de sculpture… 

            Vous vous dites peut-être que je devrais choisir… mais non… Je n’en ai pas envie pour le moment. C’est ce va-et-vient d’un médium à l’autre qui semble me tenir en vie, me stimuler et faire que je sois créative. Il me faudra juste, un jour, vraiment trouver une solution pour l’espace. Tout serait tellement plus facile et rapide avec des stations de travail… un genre de Factory. Il faut travailler à ce rêve. 

            Bon… Voilà… C’était un court billet pour changer le ton… Je ne suis pas seulement déprimée… Je suis aussi pleine d’idées. Je me relèverai avec le temps, en m’accrochant à mes rêves et à mon travail créatif. 

            Bonne soirée et à bientôt!      

  

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s