Un petit ralentissement

Il s’est passé beaucoup de choses durant les dernières semaines. Le chien et moi avons dû passer beaucoup d’examens médicaux. Ça fait bizarre un peu, comme ça, en même temps. Nous commençons par contre tous les deux à avoir des réponses. 

            Depuis que j’ai arrêté de fumer, depuis environ 5 ans, j’ai des malaises. (Ça ne veut pas dire qu’il faut continuer à fumer… ha! ha!) Ça fait 5 ans que je dis à mon médecin que je sais ce que j’ai et qu’elle dit non, ce n’est pas ça… tu n’es pas assez ronde… il n’y a pas d’antécédents dans ta famille et… Depuis novembre dernier la situation a empiré et les malaises se sont multipliés, sont plus longs et intenses aussi. Genre que à 10h le matin je me sens tellement mal que j’ai les yeux qui ferment contre ma volonté et je dois aller me coucher quelques minutes pour que ça passe. Je me suis mise à engraisser sans raison apparente aussi (avant la pandémie, oui…) et à avoir toujours faim et soif et envie de pipi. Je me réveille parfois 5 fois par nuit à cause de cela. 

            Cette semaine j’ai finalement eu la confirmation que c’était ce que je pensais : je souffre de prédiabète et il était « silencieux » au sens où il n’apparaissait pas dans les tests, donc probablement que ça fait déjà un moment qu’il est là (5 ans, peut-être? Rire amer). C’est une bonne nouvelle en fait, même si ça peut sembler négatif. La plupart des gens en souffrent pendant plusieurs années et ne trouvent pas de réponse avant de devenir réellement diabétique. Là, j’ai une chance, en faisant certains changements, de ne jamais devenir diabétique. 

            J’ai besoin, entre autres, de changer certaines habitudes de vie, de mieux identifier ce que je peux manger ou pas et de perdre beaucoup de poids même si je ne suis pas particulièrement ronde. J’ai besoin d’en perdre assez pour avoir une marge de manœuvre en vieillissant. Ça va me demander d’investir beaucoup de temps et d’énergie dans ma santé durant les prochaines semaines, ce qui aura pour conséquence que je ne publierai probablement pas grand-chose ici, même si je ne pense pas arrêter complètement. Personne ne me mets de pression sauf moi, donc en ce moment j’écris parce qu’en l’ayant dit, je n’imaginerai pas les attentes des autres et je me mettrai moins de pression. Je pourrai me donner le droit de guérir à mon rythme et de prendre plus soin de moi. 

            Le chien non plus ne va pas très bien. Il y a environ un mois, il a eu un malaise et avait de la difficulté à tenir sur ses pattes. C’est arrivé une seule fois, puis plus rien. Deux semaines plus tard, ça a recommencé. C’était comme si ses pattes étaient trop faibles. Je l’ai traîné chez le vétérinaire et en arrivant il a fait une crise étrange où il salivait et avait l’air super nerveux. Puis, plus rien, comme si rien ne s’était passé. Nous avons pensé qu’il commençait à souffrir d’arthrose et que ses pattes faiblissaient et qu’il avait fait une sorte de crise de stress parce que les dernières fois qu’il était allé chez le vétérinaire c’était pour ses opérations pour son cancer alors il a peur beaucoup, maintenant. 

Finalement, vendredi matin, il a fait une vraie crise cette fois et nous avons pu comprendre de quoi il souffre réellement. Il est épileptique. Nous ne savons pas pourquoi c’est apparu à ce moment. Il peut y avoir différentes causes, mais il faudra d’autres tests. Tout ce que je sais c’est que j’ai eu la peur de ma vie. J’ai vu qu’il était en haut de l’escalier et qu’il n’avait pas l’air d’aller bien. Je suis montée le chercher pour le descendre dans mes bras. Quand je l’ai posé par terre, il s’est mis à saliver et à avoir des convulsions et ses yeux étaient sortis de sa tête et ils avaient l’air en plastique, comme de mauvais effets spéciaux d’un mauvais film d’horreur et ils bougeaient d’un côté à l’autre très rapidement. Ça n’a pas duré longtemps, mais c’était terrorisant. J’ai réussi à aller aux urgences et maintenant il est sous médication et semble mieux. 

Tout ça m’a beaucoup fatiguée et perturbée ces derniers temps. J’ai donc besoin de me reposer et de faire les choses un peu plus lentement un temps. Donc voilà : Je serai moins présente ici. Je dois faire des choix. N’hésitez pas à donner des nouvelles, par contre. Je suis seule à la maison à cause de la pandémie et ça me fait toujours plaisir de savoir comment vous allez. Mes réponses seront par contre peut-être un peu plus courtes que normalement.   

À plus tard!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s