La tristesse

            Ça a été un mois de janvier très difficile. J’ai encore une fois été très malade. Il faut que je trouve une façon de diminuer la fréquence de ces sinusites. Elles sont épuisantes… Je remonte peu à peu la pente et je recommence à avoir de l’énergie. Je pense que j’ai appris un peu à me reposer, ou au moins à me reposer un peu, ce qui est un progrès… J’ai eu mon premier vrai congé de maladie et je l’ai respecté pour vrai, après avoir hésité un peu.

            Par contre, ce n’est pas la maladie qui m’a fait le plus de mal en janvier, ce qui m’a le plus amochée, ce sont mes relations. Pas seulement avec le gars du dernier billet. Vous allez voir dans les billets qui s’en viennent, que je suis tombée sur des histoires abracadabrantes dont une avec une personne tellement clairement malhonnête que c’était incroyable de la voir aller et de lire ses messages. J’ai encore des flashbacks de la conversation. Heureusement, je n’ai plus à voir cette personne ni à lui parler.

            Je trouve que les relations sont devenues vraiment compliquées. Il me semble qu’il y a eu des moments dans ma vie où c’était plus facile d’être avec les autres… ou alors c’était parce que je n’avais pas encore fait toutes les recherches que j’ai faites aujourd’hui et je ne voyais pas aussi facilement les manques de respect, les violences et les manipulations que je les vois aujourd’hui… donc j’endurais. J’avais peur d’être seule aussi… donc je restais. Ce que je ne fais plus. Ces deux dernières années surtout, j’ai été vraiment choquée par les comportements de plusieurs personnes. Ce qui me fait rire c’est souvent aussi que je me fais dire des horreurs sur moi par des personnes qui ne sont jamais allées en thérapie, qui ne se remettent pas vraiment en question et ne font pas d’efforts pour s’améliorer comme personnes. Quand on leur demande pourquoi, elles répondent qu’elles n’en ressentent pas le besoin… C’est quand même assez drôle… mais en même temps pas surprenant puisque les statistiques démontrent que ce ne sont pas vraiment les personnes qui ont des problèmes graves qui vont en thérapie, mais plutôt l’entourage de ces personnes. J’étais effectivement souvent dans l’entourage de personnes qui avaient besoin d’aide. J’avoue que je choisis un peu mal aussi parfois… j’ai besoin de faire plus attention à qui je laisse entrer dans ma vie et à qui je donne de l’attention.

            Je pense en fait, que pour l’année qui s’en vient, pour qu’elle soit plus bénéfique que les précédentes, je ne donnerai pas beaucoup d’attention aux autres et je ne serai pas très présente sur les réseaux sociaux. J’ai besoin de produire des choses qui trainent depuis un moment, dont des peintures, des romans, des bandes dessinées et… Je n’ai vraiment plus de temps à perdre avec des humains qui se comportent de façon fondamentalement méchante en essayant en plus de me faire croire que c’est de ma faute. Le problème c’est qu’il n’y a absolument rien au monde que je pourrais faire pour mériter d’être traitée comme je l’ai été. Personne ne mérite cela… à part les personnes qui font volontairement du mal et même là il y a probablement d’autres façons de les gérer… Je n’ai plus de patience, pour les personnes qui n’examinent pas leur comportement.

            J’ai vu de la beauté dans les liens humains ce mois-ci aussi. J’ai retrouvé une femme que j’apprécie beaucoup dans mon cours de sculpture. J’ai des collègues très gentils qui m’ont aidée beaucoup avec la rentrée et ont pris sincèrement de mes nouvelles. Mon collègue de bureau m’a parlé de la mise en garde qu’il a faite à sa fille qui aimait la chanson Cheerleader… sur comment même si ça semblait être juste une chanson qu’elle aimait, ça l’affectait en fait très profondément sans qu’elle le veuille ni le sache nécessairement. Il m’a raconté ça après que je lui aie raconté l’histoire avec le gars dans le billet précédent. Il avait compris et il travaille déjà à changer le monde. J’ai aussi vu une expo avec un ami qui a un peu le même type de personnalité que moi hier et ça m’a fait beaucoup de bien.

            Je pense que parfois je suis encore beaucoup touchée par le mal parce que ça résonne plus sur mes anciennes plaies que les actions gentilles. Il faut que je développe un peu plus mes « muscles » qui permettent d’accepter la gentillesse et aussi que j’apprenne à la croire possible, à la savourer et à m’y enfouir pour m’éloigner des vilains. Les bonnes personnes sont là, cachées, même si parfois il me devient plus difficile de les voir et de les reconnaître. Avant j’avais beaucoup d’espoir dans les êtres humains. C’est vraiment moins le cas maintenant malheureusement.

            Cette année je vais travailler fort en ce sens. Je vais prendre vraiment beaucoup soin de moi et clairement ne plus jamais me laisser culpabiliser ni marcher sur les pieds. Je fais tellement d’efforts pour aller mieux, m’améliorer, vivre mieux qu’à peu près personne ne fait et on essaie encore de me faire croire que c’est insuffisant. Ça ne l’est pas. Un jour, un ami m’a demandé si je trouvais que la thérapie m’avait aidée. J’ai dit que oui, mais que le reste du monde n’avait pas changé et donc c’était encore difficile. C’est pas mal ça. Ça va continuer à l’être. Je dois me détacher et m’attacher autrement.

            C’est correct que je sois triste un temps aussi. C’était un mois de janvier très difficile. Je vais continuer à travailler fort pour ma vie et on verra. Je vais prendre soin des personnes que j’aime aussi, dont certains d’entre vous.

            Bonne soirée ! xx

2 commentaires

  1. Très beau texte et très touchant surtout. Être triste est ton droit. Parfois on traverse une période difficile et on se dit tout de suite qu’il faut garder la tête haute directement. Alors qu’il faut absolument ressentir des émotions pour avancer comme tu le fais. Les gens qui se comportent mal envers toi ont tout simplement un réel problème avec eux-mêmes. Tu n’en aies pas la cause, en aucun cas il faut se remettre en question. Et le fait que tu décides de plus prendre soin de toi et une très bonne chose, je ne peux que t’encourager dans ce sens 🙏🏾

    J'aime

Répondre à Mary Ash Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s