Le superficiel

            C’est rare que j’écris des textes aussi rapprochés, mais je voulais être débarrassée de l’histoire que je vais raconter aujourd’hui au plus vite. Ça ne vaudra plus la peine d’y penser après. J’ai eu un autre exemple de comportement assez dénigrant récemment. Ça a été une période pleine de ça dans ma vie dernièrement, mais celui-là ressort un peu.

            Il y a quelques semaines, j’ai commencé à suivre quelqu’un sur Instagram, parce que j’ai envie d’aller en voyage à l’endroit où il habite et je voulais voir des photos pour rêver un peu en attendant. Quelques minutes plus tard, le gars se met à me suivre aussi. Dans les jours suivants, j’ai vu dans sa story qu’il lisait un livre du même auteur que le livre que je lisais en ce moment. J’ai envoyé un émoticon d’appréciation. Je suis quelqu’un d’assez timide et introvertie. C’est rare que je parle à des étrangers. Quelques minutes après, il s’est mis à m’écrire.

            Après quelques interactions dans ce genre, qui étaient assez sympathiques, il m’a ajoutée sur Facebook et m’a demandé si je voulais aller prendre un verre avec lui la prochaine fois qu’il serait à Montréal. Puisqu’il était assez joli, semblait instruit et semblait s’intéresser à des choses qui m’intéressent aussi, j’ai dit oui.

            Déjà là, il y a quelques précisions à faire. Cet homme est beau, oui, mais en même temps, ce n’est pas vraiment le genre de physique qui me plaît normalement. Il est très musclé et très « à la mode » dans différents aspects de sa personne, mais, malgré l’inconfort que je ressentais devant les nombreuses photos de gym que je voyais passer, je me suis dit que j’allais essayer. C’est quelque chose que je ne comprends pas vraiment, les photos de gym sur le net. En fait, je comprends rarement les photos qui visent à montrer le corps sur Internet. J’ai déjà demandé à mon psy pourquoi les gens étaient obsédés par l’idée de se mettre nus sur le net. C’est quelque chose avec quoi j’ai quand même pas mal de difficulté. Je ne suis pas choquée par la nudité. Je comprends les posts sur la diversité corporelle et les pense justifiés. En même temps, par contre, j’avoue que je n’ai aucun désir ni intérêt à devoir être exposée à ma voisine nue sur Instagram pendant que je bois mon café le matin… J’ai toujours un moment de choc et d’incompréhension, quand ça arrive. Il me semble qu’il y a des mises en scène de soi plus intéressantes à faire… mais bon.

            J’ai quand même dit oui. On a eu un début de conversation sur Messenger et après il est disparu. Il me faisait par contre toujours signe sur Instagram, il aimait toutes mes photos deux secondes après que je les aie mises en ligne, il regardait mes stories en premier et… c’était quand même crissement intense comme attention. Ça m’énervait par contre de devoir souvent être la première à lui parler… mais comme tout bon manipulateur, chaque fois que j’arrêtais de le faire, il me parlait alors de lui-même.

            Il y avait d’autres choses qui m’énervaient dans son comportement. Je trouvais qu’il était pas mal inutilement arrogant. Aussi quand je lui parlais, il répondait à mes questions comme si c’était une interview et ne demandait jamais rien sur moi. C’est passé dans l’ombre un temps à cause de tous les likes que je recevais de lui… et je me disais que si je ne l’intéressais pas, il ne m’aurait pas invitée et ne me donnerait pas toute cette attention.

            Je me disais aussi qu’il était peut-être anxieux et traumatisé… Il donnait des indices de cela. Aussi, à un moment, il avait parlé du fait qu’il avait survécu à une tentative de suicide et je me disais que peut-être certaines choses étaient difficiles… alors je passais par-dessus tous mes traumatismes et mes difficultés pour lui parler et l’encourager. Je trouvais par contre étrange qu’il boive tellement d’alcool pour quelqu’un avec de graves problèmes dépressifs… les muscles étaient supposés être contre ces mêmes troubles dépressifs… ce pourquoi je les jugeais finalement acceptables.

            Mais ça m’énervait quand même assez royalement qu’il ne semble avoir aucun intérêt à me connaître malgré le fait qu’il m’avait invitée… Puis à un moment donné, il s’est mis à écrire des choses vraiment énervantes et fausses et décevantes sur son profil au sujet de la création et des façons d’apprendre. Des trucs comme quoi aller à l’école et lire des livres était inutile pour apprendre quelque chose et que ça faisait perdre du temps parce qu’on ne produisait rien pendant ce temps et qu’on avait juste à se mettre à le faire pour apprendre. Bien sûr il existe des personnes autodidactes, c’est vrai. Mais ce n’est pas vrai qu’il est inutile d’aller à l’école et de lire des livres pour autant, ni que quand on le fait ça veut dire qu’on est dans l’attente et qu’on ne produit rien… c’est complètement absurde. Plusieurs méthodes d’apprentissage peuvent se combiner ou alterner et on peut produire tout en allant à l’école et en lisant. Je le sais. Je l’ai fait toute ma vie et je suis quelqu’un qui produit énormément et toutes ces activités nourrissent ma pratique plutôt que de l’empêcher. C’est complètement absurde comme déclaration. En tant que professeur et en tant qu’étudiante, en tant que personne neuro-atypique aussi, j’étais profondément choquée par ces conneries. Surtout qu’après il riait des autres en disant que lui ça ne lui avait rien coûté et qu’il avait avancé et qu’on devrait tous faire comme lui… Il n’y a pas une meilleure façon d’apprendre que les autres. La bonne façon, c’est la façon efficace pour vous. Personne n’a non plus le droit de rire de vous parce que vous avez payé pour vous instruire ou parce que vous n’avez pas pris le même chemin que cette personne pour apprendre. C’est complètement con et contre-productif. Il a un peu beaucoup baissé dans mon estime quand il a publié ça. C’était juste mesquin au lieu d’être inspirant. Et prétentieux aussi… Je déteste les gens qui se placent eux-mêmes comme modèles pour les autres.

            Puis, quelques jours plus tard, il a remis ça en disant que bien des rêves d’écriture mourraient durant les études en littérature et que lui savait une bien meilleure façon de devenir écrivain. Chose absurde aussi s’il en est une. Comme si tous les étudiants avaient la même expérience et tous les écrivains le mêmes chemin… Comme si Marguerite Duras, Yukio Mishima et Jack Kerouac étaient devenus écrivains de la même façon… en ayant le même parcours… Donc cette fois j’ai répondu à sa publication en disant que c’était triste qu’il ait eu cette expérience des études supérieures… Il m’a répondu que ce n’était pas triste du tout, comme si c’était à lui de décider ce que je trouve triste ou pas… puis il a envoyé encore cinq messages rapides. J’ai fini par lui répondre quelque chose qui démontrait que son opinion n’était pas vraiment fondée et que c’était même plutôt faux. À ce moment, il m’a répondu qu’il n’avait pas le temps de répondre à tous les messages qu’il recevait, mais que j’étais bien gentille de suivre son travail…

            J’ai eu un moment d’horreur et de bonheur de compréhension en même temps. C’était déplaisant. J’ai compris à ce moment-là, que ce gars-là pensait que j’étais sa fan… et j’ai été insultée et j’ai ri en même temps. Il me voyait vraiment comme une fan qui suivait son travail… ou alors j’étais devenue ça parce que j’avais osé critiquer une chose qu’il disait. Un des deux… ou les deux.

            Je lui ai répondu que je ne me voyais pas comme sa fan et que quand il m’avait invitée à prendre un verre, j’avais cru qu’il me voyait comme quelqu’un d’intéressant à connaître, avec qui discuter, et non comme quelqu’un qui suit simplement son travail… Je suis aussi plus accomplie que lui dans la majorité des choses qu’il essaie de m’apprendre de façon condescendante, mais ça il le saurait s’il m’avait posé une seule question sur moi durant les semaines pendant lesquelles on s’est écrit… mais rien… Qui demande à quelqu’un d’aller prendre un verre et l’ajoute sur Facebook et ne s’intéresse ensuite aucunement à cette personne ? Quelqu’un qui veut juste fourrer la prochaine fois qu’il ira à Montréal, quelqu’un de malhonnête et égocentrique qui utilise des codes amoureux pour avoir des followers sur les réseaux sociaux… ou quelqu’un qui veut les deux. Dans tous les cas, c’est à vomir.

            Et moi qui étais là à passer par-dessus mes traumatismes pour quelqu’un qui pense que je suis sa fan et qui a assez de temps à perdre dans sa vie pour faire du love bombing à des femmes sur le net juste pour avoir des likes… Non, mais la triste vie inutile… Il devrait peut-être prendre des cours à la place… Ça enrichirait son œuvre… et ça ferait perdre moins de temps et d’énergie aux autres.

            C’est sûr que c’est en partie de ma faute, puisque contrairement à plusieurs personnes, je ne passe pas mon temps à dire aux autres tout ce que j’ai fait, au point où les gens sont souvent surpris quand ils apprennent la vérité ou se retrouvent à voir mon cv. Je suis plutôt humble par rapport à mes réalisations en fait, mais c’est mieux comme ça. J’ai toujours trouvé ça louche les gens qui passent leur temps à se vanter… Lui passait aussi son temps à dire qu’il est un bon gars… « J’ai fait du bénévolat ! J’ai sauvé quelqu’un du suicide ! Je fais une vente de charité ! »… Les gens vraiment gentils et désintéressés ne passent pas leur temps à dire qu’ils sont gentils sur les réseaux sociaux normalement… et le bénévolat, c’est supposé être quelque chose de désintéressé justement… par une façon de se valoriser aux yeux des autres.

            Il avait dit que je n’étais pas qu’une fan et que c’était parce que je devais lui écrire sur Messenger au lieu d’Instagram, mais je lui avais écrit déjà sur Messenger et il n’avait pas continué la conversation là… alors ça sonnait pas mal comme de la merde. Aussi, s’il ne m’avait posé aucune question durant tout ce temps, c’était bien peu probable qu’il commence à le faire subitement, donc j’ai jugé que ça ne valait pas la peine de continuer à attendre et espérer. Plus jeune, je serais restée là, mais plus maintenant. J’ai fini par l’enlever de Facebook et arrêter de le suivre sur Instagram. J’ai pensé lui écrire pour lui expliquer, mais je me suis souvenue qu’il n’avait pas le temps pour répondre à mes messages selon ses propres dires alors j’ai laissé faire… Ce que j’ai fait n’est pas du ghosting puisque personne n’a à écrire à quelqu’un qui dit ne pas avoir le temps de répondre à ses messages. Il disait aussi que ses notifications étaient désactivées sur Instagram… ce qui rend étrange le fait qu’il répondait toujours à mes messages et aimait mes photos la minute suivant leur apparition… Tout cela semblait bien louche en tout cas.

            Même si je n’ai rien fait pour lui indiquer que je cessais de le suivre, il m’a bloquée dans les 5 (maximum 10) minutes suivant le moment où je me suis désabonnée de ses comptes. C’est vraiment creepy et intense. Je n’ai aucune idée quand quelqu’un se désabonne de mes comptes et même si je vois le chiffre baisser, ça me prendra un moment, parfois des semaines, avant de comprendre qui a arrêté de me suivre. Ça veut dire qu’il me surveillait vraiment. C’est épeurant un peu. Aussi, c’est vraiment enfantin… C’est très étrange de blesser quelqu’un et ensuite le bloquer comme si c’était la personne qu’on a blessée qui avait fait quelque chose de mal. Mon psy dit que puisque j’avais vu qu’il n’était pas aussi parfait qu’il prétendait, je devais disparaître… Ça fait du sens. Ça sent le narcissique incapable de tolérer la critique aussi. J’imagine qu’il pensait que je devais me considérer chanceuse d’avoir son attention…

            Ce n’était pas une bonne personne. C’est une personne qui utilise les autres pour gonfler son ego… donc une personne fausse, vide… probablement un autre narcissique. Heureusement, j’avais appris depuis mon histoire de l’an dernier et je ne m’étais pas trop attachée à lui ni n’avais trop rêvé à ce qui pourrait arriver… donc je suis déçue, mais sans plus. Il me montre juste encore une face laide de l’humanité que j’ai bien assez vue… mais encore une fois, je continuerai sans lui et c’est tout.

C’est la première fois que je dois dire à quelqu’un que je ne suis pas sa fan… J’espère que c’est la dernière.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s